Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ARP Synthétiseurs

L'un des points forts des synthétiseurs ARP provient de la qualité de ses oscillateurs, plus stables que ceux de la marque Moog. Le modèle ARP Odyssey sera d'ailleurs le rival direct du Minimoog. Le modèle Pro-soloist sera un modèle bon marché à preset, également concurrent du modèle Satellite de Moog. N'oublions pas l'ARP Solina qui sera utilisé dans de nombreuses productions des années 1970 pour le timbre caractéristique de son ensemble à cordes.

En 1976, la société ARP lance l'Omni, mais, face à une mauvaise gestion financière, elle change de direction. David Friend devient le directeur de la société en 1977. Le développement de la guitare synthé, l'Avatar, n'est pas une réussite financière. L'instrument a beaucoup de défauts, notamment en ce qui concerne la latence. Pour sortir de l'impasse, la société ARP rachète la firme Musitronics et distribue les claviers de la marque Siel.

Les modèles qui sortent à la fin des années 1970, comme le Pro-DGX ou le Solus, ne sont pas révolutionnaires. Il faut attendre l'arrivée du Quadra et de son clavier piloté par microprocesseur pour que ses dirigeants osent encore y croire (malgré un marché japonais de plus en plus conquérant).

Au début des années 1980, pour sauver la firme de la faillite, Alan Pearlman lance le Chroma, un synthétiseur polyphonique haut de gamme, capable de combiner l'analogique et le numérique. Malheureusement, le Chroma arrive trop tard. La firme n'est plus capable de rembourser ses dettes écrasantes (près de 2 000 000 de dollars) et doit être mise en liquidation judiciaire en 1981. Le modèle Chroma est vendu à CBS pour 350 000 dollars.

Alors que les anciens dirigeants d'ARP s'orientent vers l'informatique, le stock de pièces détachées restant est géré par la société Music Dealer Service. Aujourd'hui, la marque ARP continue d'exister à travers d'autres synthétiseurs à vocation analogique (notamment ses filtres).

ARP ODYSSEY

L'ARP Odyssey est le synthétiseur soliste par excellence, capable de produire de bons leads, comme des effets sonores très intéressants grâce à son modulateur en anneau, son générateur de bruit blanc et ses 6 formes d'ondes. Il apparaît en 1972 et sera produit jusqu'en 1981. Il est avec l'ARP 2600, l'autre fleuron important de la marque et le concurrent direct du Minimoog. Pour se différencier des autres synthétiseurs produits à la même période, il utilise non pas de classiques potentiomètres circulaires, mais uniquement des potentiomètres linéaires. Il est équipé d'un clavier de 3 octaves.

Contrairement au Minimoog, il est duophonique. Comme pour l'ARP 2600, il subira des transformations au niveau de ses filtres (filtre filtre passe-bas résonnant et filtre passe-haut).

ARP ODYSSEY

L'ARP 2600

ARP 2600 est un synthétiseur monophonique semi-modulaire apparu en 1971 et premier fleuron de la marque ARP. Sa production se poursuivra jusqu'à la dissolution de la marque en 1981. L'ARP 2600 est la version portable du 2500. C'est un puissant synthétiseur de recherche qui a été employé en studio comme sur scène par de nombreuses formations rock et jazz. Parmi les utilisateurs, citons : Stevie Wonder, Herbie Hancock, Klaus Schultze, Tangerine Dream et Joe Zawinul.

Si l'on souhaite pousser l'appareil dans ses retranchements, l'ARP 2600 utilise accessoirement des cordons au format jack pour relier les différents modules électroniques entre eux. Afin de l'améliorer, trois versions ont vu le jour pendant les 10 années de sa production. Ainsi ont été modifiés : le filtre (suite à un procès avec Moog pour plagiat) et le clavier 49 touches qui devient duophonique.

Le son de l'Arp 2600 se caractérise par une sonorité profonde, riche harmoniquement et puissante, capable de reproduire des timbres sur tout le spectre sonore audible et même au-delà. Les versions de 2e et 3e génération ont quelque peu amoindri son efficacité dans la résonance des hautes fréquences. L'ARP 2600 est devenu une référence et il est encore utilisé aujourd'hui dans la musique électro.

ARP 2600

L'ARP 2600 utilise 3 VCO, un filtre passe-bas résonnant avec une pente de 24 dB/Octave, un contrôle du VCA avec ADSR et une réverbération à ressort, un effet rarement intégré dans ce genre de matériel.

Pour en savoir plus, consulter le dossier HISTOIRE DU SYNTHETISEUR sur le site 'Piano Web'.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com