Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Concerto Grosso

Forme musicale utilisée en musique baroque, dans la tradition italienne. Le concetto grosso apparaît pour la première fois vers 1670 en Italie, issu de la musique de danse vénitienne.

Pour être exécuté, le concerto grosso utilise une formation comprenant des instruments aux tâches bien définies : le concertino constitue les instruments solistes, le plus souvent deux violons et un violoncelle, parfois un alto ; le ripieno constitué des autres instruments à cordes et la basse continue, comprenant la basse de viole et le clavecin.

Le concerto grosso est souvent découpé en 4 mouvements, alternativement lents et rapides avec des écritures qui favorisent l'échange entre le concertino et le ripieno. Au début du 18e siècle, quand la période baroque cesse d'exister, le concerto grosso laisse sa place à la symphonie concertante où le jeu du soliste gagne en virtuosité. Le concerto de soliste, puis le concerto symphonique à la fin du 18e siècle offre un langage, un dialogue plus tranché entre le soliste et l'orchestre.

Enfin, la musique de chambre constituée uniquement de solistes en est l'aboutissement. Au cours du 20e siècle, quelques rares compositeurs ont continué à utilisé la forme particulière du concerto grosso : Edward Elgar, Robert Russell Bennett, Ernest Bloch, Philip Glass.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com