Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Kora

Instrument de musique à cordes, sorte de harpe-luth originaire d'Afrique, la Kora est constituée d'une demi-calebasse d'environ 60 cm de diamètre, évidée et d'une ouïe de quelques centimètres de diamètre. Deux autres perforations, au-dessus et en dessous de la calebasse permettent de faire glisser le manche à l'intérieur de celle-ci.

La calebasse est recouverte d'une peau d'animal (souvent de bœuf ou de cerf), tendue et mouillée qui fait office de table d'harmonie. De sa qualité dépend l'ampleur du son. La peau est fixée à la calebasse grâce à des clous de tapissier. Des traverses en bois, glissées sous la peau servent de "barrage". Le manche est assez long (plus de un mètre) et orné de sculptures. Il est constitué d'une seule longue pièce en bois appelé "Kéno". Les cordes sont maintenues et tendues à la partie supérieure du manche par des chevilles (parfois des anneaux en peau de vache).

Kora

A l'autre extrémité les cordes reposent sur un chevalet en bois, maintenu sur la peau par la seule pression des cordes. Les cordes sont nombreuses (de 20 à 28 cordes, suivant les modèles). Les cordes d'autrefois, en boyau d'animal ont été remplacées par du fil de pêche de différents diamètres. Parfois des cordes de harpe sont utilisées.

L'utilisateur du kora exerce sa technique en utilisant surtout le pouce et l'index des deux côtés du chevalet. La Kora se joue le plus souvent assis, avec l'instrument face à soi et non devant soi comme pour la guitare. Le manche doit être à la hauteur des yeux.

Le jeu le plus couramment utilisé, mais également le plus ancien, est celui qui consiste à exécuter les notes de droite à gauche, offrant à l'exécutant des successions de tierces de chaque côté du chevalet. L'accord est basé suivant la gamme de Do, Fa ou Mi bémol majeur. Le choix d'un accord par rapport à un autre dépend avant tout de l'orientation musicale et du pays d'origine. Le mode d'accord traditionnel est celui de Fa (le Sila ba), il est utilisé au Sénégal, tandis que celui en Mi bémol, utilisé en Gambie, facilite le jeu en mode dorien (le Tomara). Enfin, l'accord en Do est employé en Guinée et Mali sous le nom de "Sawta".

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com