Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Mellotron

Instrument de musique polyphonique à clavier lisant les sons sur des bandes magnétiques. Il a été largement utilisé dans les années 1970, notamment par les formations de rock progressif. Son coût prohibitif a cependant réservé son usage aux plus fortunés. De plus, le mellotron est fragile, plus facile à utiliser en studio qu’en tournée. Le transport a la fâcheuse tendance à dérégler l’alignement des têtes, et les ruptures de bandes ne sont pas exceptionnelles. Certains groupes des années 1970 emportaient avec eux 2 mellotrons pour ne pas risquer de tomber en panne. Si le mellotron avait quasiment disparu à la fin des années 1980, avec l’arrivée des échantillonneurs numériques, il a fait un retour remarqué à partir des années 1990, avec des groupes comme Radiohead.

Mellotron (Pièce pour mellotron et pédalier de basses)

Principe de fonctionnement

Le mellotron n’est pas un instrument de synthèse sonore. Il fonctionne comme un échantillonneur, sauf que chaque échantillon est lu sur un support analogique (une note = une bande magnétique). Ainsi, chaque note du clavier contrôle directement la lecture d’une courte bande magnétique contenant l’enregistrement à restituer. C’est donc un instrument complètement polyphonique. L’échantillon préenregistré est linéaire (la note n’est pas jouée en boucle) et dure environ 8 secondes. Sur les modèles les plus anciens, les banques sonores sont intégrées dans l’appareil et ne sont pas modifiables. Le modèle M400, simplifié, utilise des racks interchangeables contenant 35 bandes magnétiques (largeur 3/8 de pouces), ce qui permet d’étendre à l’infini les possibilités sonores, d’une façon comparable à un échantillonneur numérique.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com