Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Métrique (mesure)

Organisation de la pulsation sous forme d'un découpage cyclique régulier et comportant des accents forts et faibles. En solfège, la pulsation métrique correspond à la signature rythmique (2/2, 4/4, 12/8…)

Métrique (vers)

Science des éléments dont sont formés les vers, élaborée à la perfection par les Grecs. Elle tient compte du rapport entre la longueur et la brièveté des syllabes dans la langue et a donné différents types, encore valables aujourd'hui. Les plus importants sont : Iambe, Trochée, Spondyle, Tribraque, Anapeste, Dactyle.

A partir de cette versification on forme des vers, par exemple des ïambes à 5 ou 7 pieds, des alexandrins, des hexamètres, des pentamètres etc. qui se composent ensuite en strophes : stances, sonnets, tercets. Ils sont utiles dans la musique qui doit suivre le mot (lors de l'adaptation musicale).

Les relations sont très étroites car chaque forme musicale doit respecter la combinaison longueur/brièveté, valeur accentuée ou non. Mesure – Rythme - Mesure d'attaque. Alors que la mesure s'accorde avec la métrique, le rythme crée d'autres nuances, car il ne se sert pas du langage.

H. Riemann pensait que la musique s'accordait le mieux avec le ïambe et s'en est donc servi comme mesure d'attaque. Son traité de métrique s'intéresse au phrasé. Le phrasé sert à rendre évidente la métrique de la création musicale. Dans la Musique Nouvelle, surtout dans la musique atonale, tous les rapports sont changés. La musique du futur se doit de développer des nouvelles dispositions métriques. Stravinski, O. Messiaen et B. Blacher s'en sont déjà occupés !

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com