Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

MiniMoog (synthétiseur)

Synthétiseur analogique monophonique du constructeur Robert Moog s'appuyant sur la synthèse soustractive. Utilisé par de nombreux artistes jazz et rock des années 1970/1980 (The Orb, Kraftwerk, Jan Hammer, Vince Clarke, Gary Numan, Rick Wakeman, Chick Corea , Depeche Mode, Tangerine Dream, Ultravox, Jean-Michel Jarre, George Duke, Rush, Toto, Keith Emerson, Rick Wakeman, Vangelis, Joe Zawinul et Herbie Hancock), il est une des références majeures dans le domaine des synthétiseurs analogiques.

Célèbre pour ses excellentes sonorités, le Minimoog est considéré comme le premier synthétiseur conçu pour les musiciens. Compact, intuitif et d'un prix abordable, les circuits sont basés sur les synthétiseurs Moog modulaires. Le timbre chaud et doux qu'il produit donne à ce synthétiseur une place à part dans le monde de la synthèse, devenant rapidement un rival pour les modèles concurrents, notamment les synthétiseurs ARP (Odyssey).

Le Minimoog est un synthétiseur monophonique constitué de trois oscillateurs (dont un peut être utilisé comme un LFO) qui peuvent être individuellement de-tuned (désaccordé). La présence de ces trois oscillateurs et de nombreuses formes d'ondes offrent la possibilité de créer des sonorités puissantes, riches en harmoniques. Ses sonorités particulières proviennent en partie de son célèbre filtre résonnant à 4 pôles, 24 db/octave. Le filtre conçu pour le Minimoog est couplé à un générateur d'enveloppe, type ADSR. Il a la possibilité de moduler le signal par LFO et même en audio de façon externe.

Le Minimoog est un outil pédagogique idéal pour quiconque s'intéresse à la synthèse soustractive classique. D'une prise en main agréable, il est capable de produire de bonnes basses analogiques, comme de puissant lead. Son panneau de contrôle peut être posé à plat ou calé perpendiculaire au clavier. L'électronique est logée dans un boîtier en bois très robuste.

Le premier modèle Minimoog (Model A) est un prototype. Il sort en 1969. L'année suivante, le Model B voit le jour. Dans cette version, l'aspect modulaire a été éliminé. Les trois sections identiques VCO ont été empilés les uns sur les autres sur la gauche. Le côté droit est occupé par le VCA et le filtre de contrôle de niveau.

C'est à partir des versions C et D, produites toujours en 1970, que l'aspect esthétique connu du Minimoog prend forme. Le Model D devient en 1971 la première version commercialisée "grand public". Il existera trois versions du Model D, avec quelques très légères variations esthétiques. Le modèle Minimoog le plus connu est le Moog Music qui sera produit de 1972 à 1981.

Minimoog démo

A partir de 1990, le Minimoog est réédité avec des mises à jour (notamment avec la présence d'une interface MIDI). En 2002, un modèle baptisé Minimoog Voyager reprend l'architecture sonore de l'original, tout en lui ajoutant des fonctionnalités modernes.

Aujourd'hui, des versions hardware et software permettent de retrouver les sonorités légendaires du Minimoog :

  • Le Studio Electronics Midimoog sous forme de rack avec MIDI et LFO dédié.
  • Le Studio Electronics SE-1, authentique copie du modèle D.
  • Le Steinberg-E est un VST plug-incalqué sur le modèle D.
  • L'Asturia Minimoog V est le modèle considéré comme le plus authentique, tout en apportant quelques changements majeurs : voix stéréo, des capacités de modulation accrues, MIDI, patch mémoire, etc.
Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com