Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Oreille

Fonctionnement de l'oreille

Organe humain qui permet d'entendre les sons et siège du sens de l'ouïe.

Indispensable au musicien, l'oreille est constituée anatomiquement de l'oreille externe, de l'oreille moyenne et de l'oreille interne.

L'oreille externe comprend le pavillon, le conduit auditif, la face externe du tympan. Elle joue le rôle de capteur/sélecteur d'onde acoustique et nous renseigne, grâce à sa sœur jumelle, sur la localisation de la source sonore dans le plan horizontal.

L'oreille moyenne est composée de la chaîne des osselets et leurs muscles associés et se termine par un conduit appelé trompe d'Eustache, communiquant avec la pression atmosphérique externe. C'est une barrière qui permet soit l'amplification, soit l'atténuation du signal, mais aussi légalisation des pressions entre le milieu aérien interne et externe. Elle protège mécaniquement des amplitudes excessives et nuisibles aux cellules de l'oreille interne.

L'oreille interne renferme les canaux semi-circulaires qui servent à notre équilibre gravitationnel dans l'espace ainsi qu'à la perception des basses fréquences et la cochlée qui abrite les cellules de Corti. Ces dernières sont en sorte les convertisseurs analogiques/numériques qui traduisent le signal mécanique en signal électrique que le nerf auditif pourra transmettre dans l'aire de projection auditive du cerveau. Là s'effectueront les opérations de reconnaissance, de mémorisation et de confrontation. Une fois détruites, les cellules de Corti ne peuvent se régénérer. Il est donc fort conseiller de les traiter avec ménagement !

1 - Avoir une oreille fine : dans le sens commun, signifie posséder une oreille très sensible aux différences entre les vibrations sonores.

2 - Oreille absolue : par opposition à l'oreille relative, se dit d'une personne qui peut reconnaître n'importe quelle note directement, sans autre référentiel (diapason ou autre). En Occident, seule 1 personne sur 10 000 serait dotée d'une oreille absolue « active ». Une éducation musicale est nécessaire pour le développement complet du potentiel auditif des personnes dotées de cette faculté.

3 - Oreille absolue passive : les personnes possédant une oreille absolue dite "passive" sont capables d'identifier individuellement chaque note qu'ils entendent, sans référence préalable, mais sont incapables de chanter avec justesse une note demandée.

4 - Oreille absolue active : les personnes possédant une oreille absolue dite "active" peuvent chanter avec une extrême justesse une note donnée. Ils sont par ailleurs capables, non seulement d'identifier et de nommer une note écoutée, mais également de signaler si celle-ci est un peu trop aiguë ou grave selon le diapason de référence.


Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com