Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Renversement (intervalle et accord)

Renverser un intervalle

Consiste à déplacer une des deux notes constituant l'intervalle, soit au-dessus, soit au-dessous de sa position initiale. Exemple : l'intervalle do/mi (tierce majeure) donne renversé mi/do (sixte mineure).

En renversant un intervalle majeur celui-ci devient mineur, un intervalle augmenté devient diminué, et réciproquement. La seconde devient septième, la tierce devient sixte, la quarte devient quinte, la quinte devient quarte, la sixte devient tierce, la septième devient seconde.

Renverser un accord

Changement de l'ordre des notes d'un accord vers l'aigu ou vers le grave dans une nouvelle position fermée ou ouverte. En musique classique, chaque renversement produit un état nouveau et porte un nom spécial indiquant l'ordre dans lequel sont disposées les notes qui le composent.

Le renversement de l'accord contribue grandement à la couleur et à la crédibilité de l'acompagnement harmonique. Il est fondamental de bien comprendre que lorsqu'on joue par exemple Mi-Sol-Do, c'est un accord de Do que l'on joue avec la particularité de mettre en avant la note Mi en basse et que, suivant l'accord qui précède ou celui qui suivra ce renversement sera plus ou moins avantageux. Dans l'absolu, la fonction harmonique sera bien entendu la même quelque soit la position, mais dans la pratique, le résultat auditif peut être considérablement différent.

De même, pour un claviériste, il est important de maîtriser tous les renversements des accords, du moins un grand nombre, afin d'éviter la limite du cadre exigu des accords donnés par les tableaux d'accords. Il sera parfois utile de travailler les accords en arpèges afin de se familiariser à leurs positions, mais également à leurs sonorités.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com