Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Son (musique)

Il est à la base de toute construction musicale, la musique étant l'art de combiner les sons de façon que ceux-ci interagissent par rapport à un support harmonique, mélodique et rythmique. Le son en musique est toujours perçu avec une esthétique lié à une culture, des traditions et des notions plus ou moins objectives (consonance/dissonance). La recherche d'une échelle des sons qui serait "idéale" est le témoin de cette recherche d'esthétisme.

Dans ses recherches, l'acoustique musicale consacre une place importante à la relation des phénomènes physiques liés au son et la perception humaine (psychoacoustique). Par rapport à un son physique, le son musical se caractérise essentiellement par son timbre, par l'évolution de ses harmoniques et l'harmonicité de son spectre.

Technique

Le son est une sensation auditive produite par la propagation d'ondes longitudinales. Le son se propage dans l'air sous forme de pression créée par la source sonore émettrice, comme un haut-parleur, par exemple. La vitesse de la propagation d'un son dépend essentiellement du lieu, de la température ambiante et de la pression du milieu. Le son se propage plus rapidement en hauteur que sur un plan horizontal. Cette différence provient du changement de densité qui sous l'effet du vent diminue. De même, une température basse propage plus efficacement les sons.

Les ondes sonores se déplacent à une vitesse approximative de 344 mètres/seconde pour une température de 20° centigrade (3 secondes environ par kilomètre). Dans les milieux solides, le son se propage encore plus vite (suivant les métaux, la vitesse est supérieur à 5 km par seconde) et dans l'eau, sa vitesse est d'environ 1 500 m par seconde. Par contre, le son ne peut se déplacer dans le vide, car il a besoin des molécules d'air pour se propager.

Le premier paramètre important qui constitue un son est sa fréquence. Plus celle-ci est élevée, plus le son est aigu. Nous ne percevons qu'une partie du spectre sonore. Chez l'homme et suivant l'âge, la plage de fréquence s'étend en moyenne, entre 20 et 20kHz. Au-dessous des 20 Hz, il s'agit d'infrason et au-dessus de 20 kHz d'ultrason. Seul certains animaux sont capables d'entre les ultrasons, comme le dauphin, apte à percevoir des fréquences de l'ordre de 100 kKz.

La seconde caractéristique à considérer est l'amplitude. Elle caractérise l'ampleur de l'oscillation d'une onde par rapport à sa valeur moyenne. Pour l'onde sonore, l'amplitude correspond à la pression d'air. Elle est mesurée en décibels, synonyme d'intensité sonore quand son chiffre est élevé (+ de 100db à 1 mètre). L'intensité d'un son (fort ou faible) dépend de son amplitude. C'est une notion subjective, liée à la sensation sonore, à ce que perçoit l'oreille, qui, suivant les individus est plus ou moins sensible à certaines fréquences.

Des mesures dites "en décibel pondéré" (les signaux sont filtrés) offrent une meilleure approximation du volume perçu. Il est bon de savoir que 0 dB ne correspond pas au silence absolu, mais au seuil de perception (seuil d'audibilité) d'un son par l'oreille humaine. A l'inverse une pression de 130 dB/1 mètre, correspond au seuil de douleur, bien que des niveaux moins élevés puissent créer des dommages irréversibles, suivant la durée d'exposition.

Il existe plusieurs sortes d'amplitudes, notamment l'amplitude efficace, qui correspond à une amplitude continue et l'amplitude crête à une valeur maximale en positif.

Le troisième paramètre est le timbre. Il est la carte d'identité du son et Il est unique. Alors que deux sons peuvent avoir la même intensité et la même fréquence, leurs timbres peuvent être totalement différents. Un timbre peut être doux ou agressif. Le timbre, c'est le caractère du son, c'est sa personnalité.

Le temps est le dernier paramètre à considérer dans la structure d'un son, puisqu'une onde se propage toujours dans l'espace en fonction d'un temps donné. Il existe les signaux périodiques qui se répètent à l'identique, les aléatoires comme les bruits "blancs" générés par les synthétiseurs, les impulsionnels qui ont une forme déterminée et qui ne se répètent pas dans le temps.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com