Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Xalam

Luth d'Afrique occidentale, le xalam est communément utilisé au Mali, en Gambie, au Sénégal, au Niger, au nord du Nigeria et du Ghana, au Burkina Faso et au Sahara occidental. Le xalam est également connu sous d'autres noms : bappe, diassare ou hoddu.

Le xalam présente une caisse en bois ovale recouverte de peau de chèvre ou de bœuf. Quatre ou cinq cordes sont tendues sur le manche au moyen d'anneaux en cuir et sont pincées avec l'ongle par le musicien. Celui-ci peut enrichir la sonorité de l'instrument en donnant des coups secs sur la caisse de résonance. La plupart des joueurs de xalam construisent leur instrument, bien qu'ils fassent appel parfois à des sculpteurs de bois pour la finition du corps.

Le xalam est par excellence l'instrument des "griots" (musiciens professionnels) et des chanteurs de louanges. Il est utilisé seul ou en duo ou bien parfois au sein d'un groupe plus large comprenant kora et calebasses. Si autrefois, ils en jouaient en l'honneur du souverain et de la reine, aujourd'hui c'est lors de mariages, de baptêmes ou de festivals folkloriques que les musiciens l'utilisent.

Si pour certains, le xalam est originaire de l'actuel Mali, pour d'autres, l'instrument proviendrait de l'antiquité, plus exactement de l'Egypte ancienne. Le xalam serait un ancêtre du banjo américain.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com