Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Ré-injection (du signal)

Les phénomènes de ré-injection de signal, encore connus sous le nom de feedback de rétroaction ou effet Larsen du nom du physicien danois qui le mit en évidence à la fin du 19e siècle, font partie des angoisses des sonorisateurs.

En effet, lorsque sur scène, on monte trop fort le niveau de diffusion, il arrive qu'un microphone reprenne une partie du signal diffusé par les enceintes et se mette à osciller. Si le "gain" global du système micro/enceinte est supérieur à 1, se créé alors un "accrochage", c'est-à-dire que le signal continuera à s'amplifier quelque soit le niveau de la sorce ayant initié le problème.

La ré-injection du signal se declanche sur une fréquence spécxifique du système et du lieu dans le quel il est installé. Il est donc possible d'en prévoir partiellement les fréquences "sensibles" et de les atténuer, ce que fera le technicien en intercalant un égaliseur entre la source et l'amplificateur. Cependant, des dispositifs du type éliminateurs de larsen Sabine permettent, en créant automatiquement un filtre numérique adapté instantanément à la fréquence qui commence à "accrocher", de limiter considérablement ces risques violents susceptibles de détériorer le matériel de diffusion comme les oreilles des auditeurs.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com