Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

La bande magnétique

La bande magnétique (ou ruban magnétique) est un support permettant l'enregistrement de données analogiques ou numériques. Les informations sont lues en mesurant la polarisation des particules magnétiques (oxyde de fer) incluses sur un support souple.

La bande magnétique a été utilisée à ses débuts pour l'enregistrement du son dans les années 1940 (radio et télévision), en remplacement des disques 78 tours. Rapidement, la bande magnétique devient LE support idéal et économique. Il s'impose dans les studios d'enregistrement et se décline en plusieurs largeurs (jusqu'à plus d'un pouce) quand les magnétophones multipistes sont utilisés.

A la fin des années 1960, apparaît la cartouche puis la cassette (musicassette de Philips), bande magnétique miniature qu'on loge à l'intérieur d'un boîtier et qui, un temps durant, devient le concurrent du disque vinyle.

Toutes les bandes magnétiques ont une amorce en début et en fin de bande. Celle de fin est utilisé par certains enregistreurs pour rembobiner la bande de façon automatique. Un dossier complet traite de la bande magnétique et de l'enregistrement analogique à cette adresse : L'ENREGISTREMENT ANALOGIQUE sur pianoweb.fr.

BANDES MAGNETIQUES

Traitement informatisé

En informatique, la bande magnétique est utilisée comme "mémoire de masse". A ses débuts, l'enregistrement s'effectuait sur 7 pistes, dont 6 de données, la 7e étant la piste de parité. L'enregistrement est soit linéaire (parallèle à la bande), soit hélicoïdal (en diagonale). Les informations sont lues dans les deux sens. En raison de la grande capacité de stockage et de leur caractère amovible, la bande magnétique est restée longtemps un support de choix pour les sauvegardes informatiques.

La bande magnétique a été également utilisée en vidéo. Au début, comme support professionnel pour les chaînes de télévision (Betamax de Sony) et par la suite comme élément de base à l'enregistrement de films ou d'émissions télévisées chez le particulier, grâce à l'arrivée du magnétoscope (VHS de JVC). L'information stockée est analogique, enregistrée en diagonale sur la bande à l'aide d'une tête rotative.

Avec la numérisation, apparaît un nouveau format de cassette : la DAT (Digital Audio Tape) où l'information numérique est enregistrée transversalement sur la bande à l'aide d'une tête rotative. Format polyvalent, la DAT est utilisées aussi bien dans les magnétophones, les camescopes et pour la sauvegarde informatique.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com