Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Blues (musique)

Signifie "cafard" ou encore "idées noires". A l'origine, chant de détresse et de désespoir des esclaves noirs. Le blues a été "importé" d'Afrique aux Etats-Unis par la mémoire des esclaves. Le blues exprime de nombreux sentiments : la douleur, les peines, le bonheur, la joie, l'amour, les désillusions. Il est la métaphore de tout un peuple. Le blues fut tout d'abord un chant populaire noir des Etats-Unis avant de devenir une pièce instrumentale.

Les premiers solistes s'efforcèrent de reproduire sur leur instrument le style vocal des grands chanteurs de blues. C'est dans le blues que se trouvent les particularités du style vocal noir primitif, avec ces fameuses notes infléchies (tierce et septième mineure) qui créent une équivoque entre les tonalités majeures et mineures. Les notes altérées ayant ainsi acquis un côté expressif assez poignant, on leur a donné le nom de blue notes.

Connu jusqu'en 1940/45 sous l'appellation country blues, le blues accompagna les noirs au contact des grandes cités (Memphis, Chicago, Kansas City) et déboucha sur le jazz (expression instrumentale du blues), le boogie-woogie, le rhythm'n'blues et le rock'n'roll. Le blues a connu, grâce à la Rock-Music qui l'a fait découvrir, un regain de popularité. Il n'est pas rare de voir des groupes blancs consacrés, comme The Rolling Stones par exemple, conscients de tout ce qu'ils doivent aux vieux bluesmen, jouer avec leurs maîtres noirs (Muddy Waters, J. L. Hooker ou B. B. King).

Freddie KIng - Only getting second best

L'admiration profonde et justifiée que les jeunes musiciens blancs portent au blues est à l'origine de la démarche de plusieurs dizaines de groupes anglais (Fletwood Mac, Blues-breakers) ou américain (Canned Heat, Hot Tuna, Paul Butterfield Blues Band). Ceux-ci avec application, talent et un succès réconfortant, s'emploient à recréer ou à retrouver le vieux blues noir.

Harmonie : la structure musicale du blues est basée sur une grille comprenant à la base douze mesures et trois accords (tonique, sous-dominante et dominante) regroupé en trois phrases de quatre mesures.

Harmoniquement, le blues est joué ainsi : quatre mesures sur la tonique (avec parfois des variantes), deux mesures sur la sous-dominante, deux mesures sur la tonique, une mesure sur la dominante, suivi d'une autre sur la sous-dominante et conclusion par deux mesures sur la tonique.

Sur ce cadre harmonique de base, le blues a évolué au fil du temps mais sans perdre ce découpage invariable. Il s'est adapté à de nombreux styles de musique. On rencontre le blues sous différentes formes musicales : rock, country, jazz, chansons de variété...

Blue note

1 - Les "blue" notes sont les notes essentielles qui constituent la couleur du mode blues. Elles produisent une sensation plus ou moins plaintive selon le contexte. Les "blue" note sont au nombre de trois : la tierce mineure, la quinte diminuée (ou quarte augmentée) et la septième mineure. Une gamme blues en Do donne les notes suivantes : do, mi b, fa, fa #, sol, si b, (do).

2 - Maison de disques importante de l'histoire du jazz. De nombreux grands artistes de jazz ont enregistré sous son nom.

3 - Célèbre jazz-club new-yorkais situé dans le centre du Greenwich Village, le Blue Note a adopté une philosophie claire et simple : avoir les plus grands noms du jazz à l'affiche, comme Herbie Hancock ou John Scofield. L'intérieur du Blue Note ressemble à une salle d'attente d'aéroport, avec peu d’espace. Malgré cette ambiance austère, un public toujours aussi nombreux vient assister chaque soir au spectacle proposé et comprenant en principe deux groupes. Le club est branché Internet et propose la retransmission de nombreux shows en direct sur son site (90% des réservations sont faites "online").

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com