Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Jazz

Genre de musique créé par les musiciens noirs américains au début du 20e siècle possédant une histoire et une évolution stylistique propre. Le jazz est né de la fusion du blues, du ragtime et de la musique européenne avec les musiques populaires des noirs américains du sud des Etats-Unis (new orleans), avant de connaître un développement autonome, une évolution rapide et incisive. Le jazz est considéré comme la première forme artistique à s'être développée aux Etats-Unis.

La musique jazz se caractérise par l'importance donné à l'improvisation et d'où émergera la notion de swing, souvent de caractère gai et entraînant.

Du point de vue de la technique musicale, sa richesse et sa complexité sont aujourd'hui telles qu'il est difficile de décrire précisément ce qui caractérise le jazz, parce que cette musique comprend une grande variété de courant, de périodes, de tendances, de styles plus ou moins bien définissables mais qui ont fait école, comme le jazz traditionnel, le jazz hot, le jazz swing, le middle jazz, le jazz be-bop, le jazz cool, le jazz modal, le jazz-rock (ou jazz fusion) et le free jazz.

A la source du jazz

Les principales influences proviennent des chants religieux (négro spiritual, gospel) et les work songs (chants de travail des esclaves dans les plantations de coton). Ces formes musicales sont à l'origine du blues, une musique rurale qui évolua avec la migration des populations noires vers les grandes agglomérations, à la fin du 19e siècle.

Parmi les pionniers du jazz, nombreux étaient ceux qui vivaient de leur prestation dans de petites fanfares. C'est ainsi que leurs instruments devinrent ceux du jazz : les cuivres, les instruments à anches et les percussions. La fin de la guerre civile, et les surplus d'instruments de musique militaire qu'elle entraîna, ne fit qu'amplifier le mouvement. Les premiers jazz bands utilisaient fréquemment la structure et le rythme des marches, qui étaient le type de musique de concert le plus courant à l'époque (malgré ses racines populaires, on trouve parmi les créateurs du jazz quelques rares musiciens de formation classique).

A l'aube de la Première Guerre mondiale, des salles de danse, des clubs et des salons de thé ouvrirent leurs portes dans les villes, et des danses noires telles que le cakewalk et le shimmy furent peu à peu adoptées par le public blanc. Ces danses apparurent tout d'abord lors de spectacles de vaudeville, puis lors de démonstrations de danse dans les clubs. Des compositeurs célèbres tels qu'Irving Berlin s'essayèrent au jazz, mais ils n'utilisaient que rarement cet attribut qui est la seconde nature du jazz : le rythme.

Orchestre dans le style jazz New Orleans

L'apparition des phonographes permit la diffusion de cette nouvelle musique. C'est l'enregistrement du premier disque en 1917 par l'Original Dixieland Jass Band (orchestre composé exclusivement de musiciens blancs) qui marque la naissance officielle du jazz. Notons qu'avant la généralisation du phonographe, il a été enregistré de nombreux morceaux avec le piano mécanique (les nombreux rouleaux de Scott Joplin en témoigne).

Voir également dans 'musicmot' :

  • dixieland
  • swing
Le site 'Piano Web' propose plusieurs dossiers concernant la musique de jazz :

Quintette de jazz dans le style 'cool'

Le jazz revival

Dans le jazz actuel se dessine une tendance revivaliste essentiellement portée par les musiciens américains Wynton Marsalis et Cyrus Chesnut. Ce jazz 'revival' est composée par une génération de jeunes musiciens, généralement dotés d'une technique irréprochable, très conscients et très respectueux de l'héritage du jazz classique provenant des années 30/50.

Quartette de jazz dans le style 'revival'

Le jazz latin

Il existe deux courants de jazz latin : le jazz Afro-Cubain et le jazz influencé par les styles brésiliens.

Le jazz Afro-Cubain : ce courant musical est né aux Etats-Unis pendant les années 1950, après la mort de Charlie Parker. Influencés par les artistes cubains ou de Porto Rico comme Tito Puente ou Chano Pozo, les musiciens venant du bop comme Dizzy Gillespie et Billy Taylor ont été les premiers à créer des formations aux couleurs afro-cubaine.

La bossa nova : style musical qui mélange différentes influences : jazz, samba, musique classique et musique populaire. La bossa nova a été popularisée au Brésil surtout par João Gilberto et Antonio Carlos Jobim à qui l'on doit les plus grands succès : The girl from Ipanema, Desafinado, Samba de una nota so, Corcovado, etc. Par la suite, en partie à cause de leur popularité, les musiques latines comme la bossa nova et le samba sont devenus partie intégrante du vocabulaire jazz.

Pour en savoir plus, consulter sur le site 'Piano Web' le dossier : La bossa nova.

Le jazz ECM

Jazz de tendance européenne, marquée par la maison de disques ECM. Sous l'impulsion, entre autres, de Jan Garbarek, John Surman, Egberto Gismonti, mais aussi de musiciens américains comme Ralph Towner ou Bill Frisell. La maison de disques ECM amorce dès les années 70 une tendance où le marquage rythmique est moins marqué, donnant à ce jazz un habillage sonore des plus singulier. Une grande place est donnée à la mélodie et à l'expressivité.

Jazz ECM (Silent Feet - Eberhard Weber)

Le jazz-rock (ou Jazz Fusion)

Actuellement désigné sous le nom de fusion, le jazz-rock est un genre musical qui est à la confluence du jazz par l'apport de l'improvisation et de ses techniques et des musiques pop, rock et rhythm and blues par l'utilisation d'instruments électrifiés (trompette, saxophone...), électroniques (synthétiseur) et de rythmes essentiellement binaire.

Lancé à la fin des années 1960 par le trompettiste de jazz Miles Davis (albums In a Silent Way, Bitches Brew et On the corner) pour rompre avec le style free-jazz qui s'essoufflait, ce musicien a fait appel à de jeunes musiciens de jazz virtuoses (qui deviendront par la suite les musiciens leaders du style) : Chick Coréa, Herbie Hancock, Joe Zawinul (claviers), Tony Williams, Billy Cobham (batterie), John McLaughlin (guitare) et Wayne Shorter (sax) qui constituera avec le clavieriste Joe Zawinul le groupe le plus esthétiquement abouti, Weather Report.

Citons également comme musiciens importants du courant jazz-rock, en tant que bassistes, Stanley Clarke et Jaco Pastorius et les trompettistes Herb Alpert, Randy Brecker, Maynard Ferguson.

En France, les groupes majeurs de jazz fusion ont été (ou sont encore) Magma, Tryphon, STS, Sixun, Surya et Atoll. Deux violonistes de jazz français ont abordé le jazz-rock avec un certain bonheur : Didier Lockwood et Jean-Luc Ponty.

Orchestre jazz fusion

La décennie des années 1970 a été la période "faste" de la musique jazz-rock (celle-ci déclinant dans les années 1980 pour renaître sous une autre forme, encore plus électronique, baptisée acid-jazz au début des années 1990). Après la période de fusion du jazz et du rock, la diversité stylistique du jazz n'a pas décru. Bien au contraire. Le jazz a absorbé des influences de sources aussi disparates que la world music, la musique classique d'avant-garde et les rythmes africains.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com