Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cornet à Pistons

Instrument de musique à vent de la famille des cuivres, le cornet à pistons a les mêmes origines que la trompette. Il est créé vers 1820 à partir du cornet de poste, de forme circulaire, à l'instar du cor. Il est le premier instrument à posséder des pistons, d'où l'origine de son nom.

Cornet à pistons

Les premiers modèles étaient munis de seulement 2 pistons, le modèle à 3 pistons viendra plus tard. Outre les pistons, le cornet est composé d'une embouchure (constituée d'un tenon étroit et amovible, appelé "ton", dans lequel se place l'embouchure), d'un tube conique (sauf à l'endroit des trois pistons) et d'un pavillon. Sa perce est plus petite que le cor et sa taille plus conique que la trompette, ce qui rend l'instrument plus facile à jouer que les deux instruments précités (l'instrument est parfois employé comme instrument d'apprentissage chez les instrumentistes débutants).

Cornet à pistons (effet sonore)

La sonorité du cornet à pistons offre un timbre plus doux que celui de la trompette, tout en ayant un jeu identique à cette dernière. La tonalité du cornet à pistons est en si bémol, bien qu'un modèle en mi bémol (soprano) est parfois utilisé.

L'instrument s'impose au cours du 19e siècle dans la musique militaire, jusqu'à menacer l'existence de la trompette. Des virtuoses du cornet à pistons sont à la base de la respiration diaphragmatique qui repousse plus loin les limites techniques de l'instrument (Herbert L. Clarke - 1867/1945 - est à l'origine de cette découverte). Malgré cela, le cornet à pistons n'arrivera pas à s'imposer dans les orchestres de musique classique. Aujourd'hui l'instrument est tombé en désuétude, remplacé par la trompette.

Cornet à pistons
Cornet à pistons dans un orchestre à vent


Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com