Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cymbalum

Instrument à cordes frappées appartenant à la famille des cithares sur table, communément appelé le piano tsigane. Son origine remonte au 11e siècle au moment de l'essor de l'Empire ottoman et grâce à l'influence des musiciens tsiganes et juifs, il s'enracine dans les pays d'Europe de l'Est d'abord sous le nom de hackbrett, pour ensuite s'appeler cymbalom en Hongrie. D'autres pays lui donne un autre nom : tambal en Roumanie, czimbalum en Slovaquie et tsymbaly en Moldavie et Ukraine.

Le cymbalum est formé d'une caisse de résonance en bois de forme trapézoïdale et sur laquelle sont soudés les chevalets. Les cordes, au nombre d'une centaine, sont frappées à l'aide de petites mailloches recouvertes le plus souvent de feutre ou de peau animale (daim). L'instrument est accordé de façon chromatique. Il existe le modèle portable et celui plus imposant, destiné au concert.

Cymbalum

Le modèle hongrois est apparu au 15e siècle et s'utilise depuis dans la musique traditionnelle. Le cymbalum de concert plus récent (19e siècle, fabriqué par J. Schunda) est comparable au piano. Il est équipé d'étouffoirs actionnés au moyen d'une pédale et dépasse les 100 kg, pour une dimension de 1,30 m de large et 0,80 m de profondeur. Le cymbalum de concert possède un nombre plus important de cordes (+ de 120) qui se répartissent sur 4 octaves. Comme sur un piano, les cordes sont séparées en plusieurs parties.

De célèbres compositeurs ont écrits pour le cymbalum : Béla Bartok, Franz Liszt, Igor Stravinsky et Zoltan Kodaly.

Le Tsymbaly

Modèle biélorusse, le Tsymbaly apparaît au 17e siècle. Il est constitué de 78 cordes pour une tessiture de 4 octaves. C'est certainement le modèle offrant la plus grande variété de possibilités techniques et sonores. Il repose sur 3 pieds : 1 à l'avant et 2 à l'arrière. A la différence des autres modèles, le musicien a le choix entre frapper les cordes ou les pincer.

Le tsymbaly est utilisé dans le répertoire classique et traditionnel, mais également dans les musiques contemporaines (jazz, variété).

Le Timbal

D'origine roumaine, est un instrument populaire chez les Tsiganes depuis le 19e siècle. Deux modèles existent. Le plus petit couvre un peu plus de 2 octaves (51 cordes) alors que le grand tambal, avec ses 96 cordes a une tessiture proche de 4 octaves.

Le modèle portable s'utilise debout grâce à une sangle qui permet de le maintenir horizontalement. Les cordes du tambal sont parfois recouvertes d'une matière absorbante (cuir, soie) pour atténuer sa puissance sonore, comme sa brillance.

Le modèle portable, comme celui de concert sont utilisés dans les tarafs qui sont les orchestres de musique traditionnelle. Suivant les régions, le cymbalum comme le tambal sont utilisés en développant un jeu proche de la percussion par l'emploi de formules rythmiques répétitives ou de façon plus lyrique en utilisant abondamment les arpèges.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com