Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Flamenco

Style musical basé en partie sur un folklore d'origine gitane et andalouse. On distingue le cante ou tona, chant sans accompagnement, le toque avec accompagnement à la guitare et le palmas qui utilise le battement de main. Si la guitare est omniprésente, parfois la basse électrique, le cajón et les castagnettes accompagnent la danse. Le chant tend à disparaître pour laisser place à des morceaux purement instrumental.

Le flamenco est originaire d'un mélange de culture (juive, andalouse et musulmane). Une des origines probables du mot flamenco proviendrait des termes arabes felah-mengus, signifiant "paysan errant", mais pour d'autres il s'agirait du nom d'un couteau utilisé autrefois.

Les premiers flamenco apparaissent à Séville (Espagne) au Moyen Age, grâce à des troubadours qui y trouvèrent refuge en raison des persécutions qui sévissaient au 13e siècle. Les gitans, gens du voyage, ont contribué à la diffusion du flamenco en dehors des frontières espagnoles, tout en lui apportant une influence non négligeable dans sa forme rythmique, dans l'intégration de divers chants musulmans, juifs et dans l'utilisation de cantiques chrétiens mozarabes. C'est seulement à partir du 18e siècle, que le flamenco commencera à être reconnu pour son rôle social et culturel. Il prendra d'abord racine sur les lieux de travail ou lors des soirées familiales, avant d'être joué dans les tablios (salle de spectacle).

A partir du début du 20e siècle, le flamenco, à cause de sa popularité grandissante devient une musique folklorique triviale, abâtardie, assez éloignée des messages qu'exprimaient les déshérités et les exclus, lors de ses débuts. Dans les années 1950/60, un travail de recherche sur le patrimoine du flamenco a été entrepris par des éditeurs, permettant à ses admirateurs de redécouvrir ses plus belles pages et contribuant par là même, à lui redonner sa juste place.

Flamenco (La Barbuja y Matita de Romero)

Le style

Le flamenco d'aujourd'hui est basé sur des formes traditionnelles mélangées à d'autres plus modernes utilisant des suites harmoniques plus riches. Le compas (rythme) joue un rôle central dans l'identification du style flamenco et permet de distinguer ses différentes facettes. Le flamenco est composé de falsetas (phrases) qui définissent la forme du morceau. Suivant celle-ci, le flamenco est chanté sans accompagnement, alors que pour d'autres formes, il utilise des instruments (principalement la guitare). Le flamenco peut être également purement dansé (farruca), sans chant, par des hommes, comme par des femmes.

Les formes du cante sont nombreuses et font appel notamment à des formes de fandango libre (mesure à 3 temps) bien qu'existant sous une forme plus stricte avec le cante jondo, légère avec le cante chico ou plus moderne et folklorique avec les styles jaleos, liviana, serrana, colombiana ou cantina.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com