Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Intervalle

Distance séparant 2 notes. L'intervalle le plus petit utilisé dans la musique dite "tempérée" est le demi-ton. Un accord est constitué d'une superposition d'intervalle. Les intervalles sont nommés d'après le rang qu'ils occupent en montant du grave vers l'aigu en partant de la tonique. L'intervalle est mélodique lorsque les deux notes dont il se compose sont entendues successivement, et harmonique lorsqu'elles résonnent en même temps (accord).

On appelle intervalles simples ceux qui sont contenus dans une octave (la seconde, la tierce, la quarte, la quinte, la sixte, la septième et l'octave) et composés ou redoublés, ceux qui répètent un intervalle simple à la distance d'une ou plusieurs octaves (la neuvième, la onzième, la treizième, etc.).

Un intervalle est diatonique lorsqu'il est formé de 2 notes appartenant à une même gamme diatonique (exemple : mi, fa).

L'intervalle est chromatique lorsqu'il ne peut être formé que par le secours d'une altération accidentelle (exemple : do, ré bémol).

L'intervalle augmenté est un demi-ton plus grand que l'intervalle majeur du même nom (exemple : do vers do #) tandis que l'intervalle mineur est d'un demi-ton chromatique plus petit que l'intervalle majeur du même nom (exemple : mi vers mi bémol. Quant à l'intervalle diminué, il est un ton plus petit que l'intervalle majeur du même nom (exemple : mi vers mi double bémol).

Les intervalles sous-diminués et sur-augmentés sont respectivement d'un demi-ton chromatique plus petits ou plus grands que les intervalles diminués ou augmentés du même nom.

En fonction du renversement, un intervalle majeur devient mineur et réciproquement.

A leur état naturel, la quarte et la quinte sont nommés intervalles justes.

INTERVALLE
Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com