Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

DX7 Yamaha (synthétiseur FM)

Synthétiseur utilisant une synthèse FM construit par Yamaha de 1983 à 1986. Il a été le premier synthétiseur numérique à succès et a été utilisé dans de nombreux morceaux des années 1980. La maison Yamaha commercialisait à la fin des années 1970 des synthétiseurs analogiques classiques, du plus simple au plus puissant comme le fameux CS80, mais l'arrivée de la série DX était entièrement numérique.

John Chowning, professeur à l'université de Stanford, inventa à la fin des années 1960 le principe de la synthèse FM, mais aucune société américaine de synthétiseurs ou d'orgues ne prit le risque de fabriquer un prototype, certainement à cause des difficultés à concevoir des circuits numériques seuls capables de faire de la synthèse FM. De jeunes ingénieurs japonais, Ichimura, Hirokato et Endos se passionnèrent pour le concept et réussirent non seulement à convaincre la division claviers de Yamaha de mettre au point des prototypes (pianos électriques disponibles avec la série GS), mais aussi de breveter l'exclusivité de la synthèse FM pour 10 ans.

Dès sa sortie, le DX7 est une véritable vague déferlante dans le monde des instruments électroniques. Les principales raisons de son succès (plus de 180 000 exemplaires fabriqués) sont la précision et la clarté du son qu'il produit, se démarquant des synthétiseurs analogiques qui dominaient alors le marché, son prix de vente très compétitif et une grande robustesse pour la scène. Beaucoup de sociétés concurrentes fermeront peu après sa commercialisation. Korg en très mauvaise posture est racheté par Yamaha en 1986.

Le DX7 est connu pour ses sons de piano électrique, de basses, de cloches et, plus généralement, de percussions métalliques. Certains d'entre eux sont devenus des classiques. Roland mettra fin à la domination du son FM grâce au D-50 en 1987.

DX7s démo (avec réverbération Lexicon)

DESCRIPTION DU DX7

Le DX7 est monotimbral et a une polyphonie de 16 notes. Il possède 32 algorithmes de synthèse basés sur 6 oscillateurs sinusoïdaux, à la fois porteurs et modulateurs.

Chaque oscillateur est capable de réinjecter son propre signal en entrée. Des enveloppes complexes modifient le taux de modulation FM permettant la création de sons évolutifs très riches. Le DX7 dispose de prises MIDI. Son interface très austère, par rapport aux synthétiseurs analogiques de l'époque, n'engage pas à la programmation personnelle de sons. Heureusement, les cartouches mémoires sont là, ainsi que des éditeurs sur ordinateurs permettant d'avoir accès à une très grosse bibliothèque de patchs.

Le DX7 offrait la possibilité de monter des cartes d'extensions qui ajoutaient non seulement de la mémoire, mais également de nouvelles fonctionnalitées comme un arpégiateur, un mini-séquenceur ou un éditeur simplifié. Pour compenser le manque de maniabilité de l'appareil (accès aux différentes pages), une société allemande (Jellinghaus) créa à la fin des années 1980, un programme destiné au DX7 et doté de 150 potentiomètres.

DX7 et la suite...

Plusieurs modèles ont succédé au DX7. Le plus célèbre est le DX7-II, qui améliore la qualité sonore (16 bits) et rend l'instrument multitimbral à 2 voix. Il existait également des modèles très chers composés de 2 DX7, les DX5 et DX1. Des versions simplifiées (DX27, DX100, DX9) ou en rack (TX7) complètent la gamme qui évoluera jusqu'au milieu des années 1990 avec la série SY.

De part sa nature entièrement numérique et son appproche mathématique de la synthèse, le DX7 est facile à copier ou à modéliser. Il ne dépend pas de circuits spécialisés comme les synthétiseurs analogiques, où la qualité du filtrage varie énormément suivant les composants utilisés. Toutefois, on peut parler du "grain" particulier du DX7, que certains musiciens considéraient comme "froid".

Il existe une version virtuelle du DX7 commercialisée sous le nom FM7 et ayant récemment évolué en FM8 par la société allemande Native Instrument, comportant beaucoup d'améliorations, qualité du son 32 bits, effets, filtres, etc, compatible DX7.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com