Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Clavier (muet, à ressort, de commande...)

Ensemble de touches que l'on enfonce en général à l'aide des doigts (soit d'une seule main, soit des deux mains) pour jouer de certains instruments. Les touches peuvent aussi être actionnées avec les pieds (pédalier de l'orgue) ou avec les poings (cloches, carillon).

Le clavier de l'accordéon à boutons diffère de celui des autres instruments, avec des touches rondes disposées en quinconce. Les accordéons italiens sont hybrides : clavier à touches de type piano pour la main droite et clavier à bouton pour la main gauche (les touches de type piano des accordéons sont toutefois plus étroites que celles du piano).

Constitution du clavier

Le clavier se présente comme un alignement de touches. Dans le langage technique, les touches larges au bord du clavier s'appellent les marches (ce sont les touches de couleur blanche du clavier de piano) ; les touches plus étroites situées en retrait par rapport au bord du clavier s'appellent les feintes (ce sont les touches de couleur noire du clavier de piano). La couleur du clavier n'a été fixée pour le piano, le synthétiseur et les autres instruments modernes que récemment, à partir du 19e siècle : naturelles blanches et feintes noires. Dans le piano, les parties invisibles (extrémités opposées des touches) vont rejoindre le mécanisme de production sonore par un léger biais. Dans l'orgue et l'harmonium les queues sont toutes d'égale largeur.

L'étendue du clavier est pour le piano de 7 octaves 1/4, pour le clavecin de 5 octaves. Pour l'orgue à tuyaux, on est passé peu à peu du simple clavier 4 octaves à des systèmes de 2, 3, voire 4 claviers manuels comptant chacun 5 octaves, plus un clavier de pédales de 32 notes.

Tous les claviers ont adopté aujourd'hui le même type de présentation qui intercale les 5 touches noires (blanches pour le clavecin) représentant les notes altérées, parmi les 7 touches blanches (noires pour le clavecin) de la gamme naturelle.

Clavier muet

Il n'émet aucun son. Le clavier est inséré dans un coffret. Les touches sont semblables à celles d'un piano, mais elles agissent sur aucun mécanisme sonore. Le clavier muet est utilisé pour soulager l'entourage du bruit lors d'exercices rép&eacutitifs, mais il n'a aucune utilité pédagogique, puisqu'il néglige l'éducation de l'oreille et celle de la sensibilité tactile.

clavier à ressort

Clavier à ressort

Système mécanique équipant les pianos électroniques et les synthétiseurs. Dans la plupart des cas, un ressort est disposé sous la touche et à l'avant de celle-ci. Le poids d'enfoncement est renforcé par une lamelle en acier fixé à l'axe de la touche. Ce mécanisme sommaire permet à la touche de remonter quand celle-ci est relâchée. La duretée du clavier est directement proportionnelle à la souplesse du ressort et de la lamelle, ce qui explique la différence de toucher que l'on peut rencontrer d'un modèle à un autre.

Toutefois, la résistance à l'enfoncement du clavier à ressort n'atteint jamais la lourdeur du piano acoustique. De plus, le toucher à ressort, contrairement au piano acoustique, empêche le rebond de la touche ce qui peut perturber un pianiste habitué au clavier à échappement. La touche remontant très rapidement, sans jeu latéral, demande un jeu précis, surtout si l'on ne souhaite pas entendre le son émis par la touche voisine. Le but du clavier à ressort n'est pas de remplacer le mécanisme complexe du piano acoustique, c'est le plus souvent pour les constructeurs, une façon de rentabiliser et de commercialiser à bas prix un clavier, la mise en œuvre d'un mécanisme plus élaboré (clavier lourd ou lestée) demandant un investissement financier plus conséquent.

clavier bandouliere

Clavier bandoulière

Clavier de scène qui se porte comme une guitare. Le plus souvent, le clavier bandoulière est un clavier de commande (aucun son) qui pilote un synthétiseur ou un module de sons (expandeur) au moyen d'un câble. Le clavier est constitué de 3 à 5 octaves prolongé d'un manche qui permet le contrôle des effets (volume, pitch bend...). L'intérêt du clavier bandoulière est de permettre au pianiste d'avoir la même mobilité et le même type de jeu de scène qu'un guitariste.

clavier électronique

Clavier électronique

C'est un instrument de salon qui propose toutes les fonctions nécessaires pour imiter le son d'un véritable orchestre. Cet instrument comprend généralement quatre sections sonores : mélodie, accompagnement, basse et rythme. La combinaison de ces sonorités permet de jouer de la musique avec une technique rudimentaire.

En haut du clavier est disposé un tableau de commande comprenant le menu des sons et les rythmes prédéfinis. Une fenêtre à affichage numérique aide le musicien à naviguer parmi les nombreuses combinaisons sonores. Le clavier comme l'encadrement du châssis est souvent en matière plastique. Ces claviers sont également équipés d'un transpositeur (utile pour transposer dans une autre tonalité sans avoir les connaissances requises). D'un coût peu onéreux, ils peuvent rendre service à des musiciens débutants désireux d'étudier la musique dite "moderne". Les premiers claviers électroniques ont été fabriqués et commercialisés dans les années 1940.

Clavier maître (ou clavier de commande)

Clavier muet permettant de piloter un ou plusieurs modules de sons, un séquenceur en utilisant les messages MIDI.

clavier maître
Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com