Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Acousmatique (musique acousmatique)

Nom donné parfois à la musique électroacoustique ou à la musique contemporaine pour évoquer son côté abstrait plus que technique. Considérée par certains comme un sous-genre de la musique électroacoustique, la musique acousmatique repose sur des sons que l'on entend sans voir la cause qui les produit. Forme musicale purement anti-conventionnelle, elle abolit toute dépendance à l'événement sonore. Les médias hertziens, tels la radio, peuvent être considérés comme source sonore acousmatique, puisqu'ils n'engendrent pas de rapport direct, de cause à effet avec le résultat sonore entendu.

La forme artistique ne se manifeste que par la lecture du support sur lequel elle est enregistrée, fixée dans une forme définitive (disques, bandes magnétiques ou disque dur d'ordinateur).

La démarche du compositeur acousmatique est d'utiliser le son dans le sens le plus large du terme à partir de différentes prises. Celles-ci peuvent être d'ordre acoustique, en enregistrant des instruments de musique traditionnelle, mais en tirant d'eux, le plus souvent, des caractéristiques sonores originales, et électronique, en réalisant des séquences jouées au synthétiseur et reproduite au moyen d'ordinateur.

Ensuite, les différentes prises de son sont classées, triées, subissent de nombreuses transformations : inversion, rééchantillonnage, compression, retard, mise en boucle, etc. Elles deviennent pour le compositeur le matériau de base de sa création. Le musicien acousmatique a devant lui un puzzle sonore qu'il doit construire. Il doit donc posséder un savoir faire, une technique qui lui permet d'élaborer son œuvre avec intuition. Son travail ne doit pas reposer sur un hasard bienheureux, mais plutôt sur un univers sonore bien construit dans sa tête : le choix d'une thématique, d'un découpage savamment calculé. Il doit construire les paramètres de la rigueur et de la liberté au fur et à mesure des "écritures" qu'il utilise pour offrir une œuvre cohérente.

Quand son travail est terminé, le compositeur acousmatique laisse entendre son œuvre à son public, en utilisant des haut-parleurs savamment mis en place dans la salle, en fonction de l'acoustique et de la puissance désirée. Il varie l'intensité en différents plans sonores au travers d'une table de mixage. Il suggère ainsi à son public une spatialisation du son, une mise en forme du son, avec parfois des effets de filtrage quand cela s'avère nécessaire.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com