Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Echantillonnage

Sampling, en anglais. Technologie consistant à prélever des échantillons en technique numérique.

C'est à partir des échantillons stockés dans la mémoire d'un synthétiseur ou d'un ordinateur, que sont "extrapolés" par calcul, les différents sons… ceux-ci étant pilotés par un clavier de commande. Pour obtenir un son échantillonné donnant l'illusion d'un son continu, la vitesse de la fréquence d'échantillonnage doit être très élevée (plusieurs milliers de kiloHertz sont nécessaires). Pour être fidèle à son original, le son doit être échantillonné au double de sa fréquence. Donc, théoriquement, tout échantillonnage doit s'effectuer à 40 kHz, puisque notre oreille est capable de percevoir des fréquences acoustiques de 20Hz à 20kHz.

Pour arriver à cette qualité sonore, notre bon vieux Compact-Disc est enregistré avec une fréquence d'échantillonnage de 44,1 kHz, mais pour les jeux multimédias, la radio numérique ou le téléphone, des vitesses d'échantillonnage inférieures sont utilisées, allant de 22 kHz à 8 kHz. Si un échantillonnage d'une fréquence inférieure a l'avantage d'être moins "gourmand" en capacité de stockage, en retour, la qualité sonore obtenue est très moyenne. La fréquence d'échantillonnage détermine donc la qualité de la bande passante.

La qualité sonore d'un échantillon ne se résume pas uniquement à un choix de fréquence, en plus de celui-ci intervient la "résolution" qui modifie la dynamique de l'enregistrement. Elle détermine le nombre de valeurs choisies (exprimée en bits) et donne en conséquence la mesure qualitative d'un échantillon. Outre la dynamique, l'augmentation du nombre de bits améliore la finesse du son, puisque le plus souvent celle-ci va de pair avec la fréquence d'échantillonnage. Par exemple, les premiers claviers échantillonneurs travaillaient en 8 bits, soit 256 valeurs par échantillon, pour une qualité sonore allant jusqu'à 12 kHz en moyenne.

Les échantillonneurs d'aujourd'hui ont une qualité sonore pouvant dépasser celui du Compact-Disc et ses 16 bits (aujourd'hui la norme standard) et qui autorise 65 000 valeurs. Chaque bit supplémentaire améliore le système de 6 dB, ce qui explique en partie la dynamique des enregistrements actuels (96 dB de rapport signal/bruit). La norme des DVD audio a hissé le palier à 24 bits, une norme qui deviendra celle de demain.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com