Accueil     A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Ingénieur du son

Technicien et parfois artiste, l'ingénieur du son, appelé aussi chef opérateur son, travaille pour le cinéma, la radio ou la télévision. Il allie souvent pratique musicale et hautes technologies. Qu'il soit dans un studio d'enregistrement, à la radio ou à la télévision, le son est en quelque sorte sa matière première.

Description des tâches

Au cinéma

L’ingénieur du son travaillant pour le cinéma fait parfois office sur les plateaux de superviseur, travaillant en équipe avec le chef-opérateur son. En fonction des conditions de tournage et des indications du réalisateur, le chef-opérateur son choisit le type de microphones et leur mode d'utilisation : posé, perché, caché… La prise de son est l'élément incontournable lorsqu'il s'agit d'l’habiller les images : en premier lieu, celui des dialogues entre les différents acteurs. Une collaboration avec le perchiste (perchman) est alors nécessaire.

Avec le monteur son, l'ingénieur du son doit chercher les échantillons sonores pouvant s'adapter au scénario du film : bruitages, sons d'ambiance, etc. En studio, il a pour mission de débarrasser le champ sonore de tous les bruits ou parasites qui compromettent la bonne compréhension des dialogues. Il doit apporter un certain équilibre, un certain dosage entre les musiques, les dialogues et les bruitages, tout en conservant une restitution sonore globale de qualité.

Avec le mixeur son, l'ingénieur du son gére les différentes sources sonores et leur mix (mélange), ainsi que la création du "son panoramique" (son surround) en 5.1 pour le cinéma en spatialisant le son sur cinq sources différentes.

En sonorisation

L'ingénieur du son et le sonorisateur sont souvent une seule et même personne. Il doit s'assurer que le public entende correctement en gérant les différents phénomènes acoustique (larsen, écho, réverbération) et le parfait positionnement des systèmes de diffusion ainsi que leur dimensionnement (retours, façade).

En studio d'enregistrement

Véritable homme-orchestre d'un album de musique, il enregistre chaque musicien sur des pistes séparées et retravaille les sons : les aigus, les graves, les effets, jusqu'au mixage, imprimant ainsi sa personnalité, sa tonalité particulière. D'ailleurs, les musiciens sont très vigilants sur le choix de leur ingénieur du son qui est souvent musicien lui-même ou ancien musicien.

A la télévision :

Le chef opérateur du son de plateau garantit la qualité d'enregistrement d'une émission, qu'elle soit diffusée en différé ou en direct. A la régie, plongé sur sa console, concentré sur la prise de son et le mixage, il peut intervenir en cours d'émission en introduisant des inserts sonores. Si l'émission est entièrement dédiée à la musique, il devra en plus avoir de solides compétences musicales.

Les nouveaux types de supports (DVD, Internet…) tendent à redéfinir les rapports images/son et entraînent une polyvalence de compétence. Avec la numérisation, son et image sont désormais traités sur les mêmes stations de travail.

Contact  - Participer  - Newsletter
Copyright © 2013-2017 - www.musicmot.com
Site en partenariat avec
pianoweb.fr et cadenceinfo.com